Blog

Comment choisir ses jeux de lumière

Comment choisir ses jeux de lumière

Comment choisir ses jeux de lumière

Comment choisir ses jeux de lumière est un sujet difficile qu’il ne faut pas prendre à la légère. Quand on décide d’investir dans du matériel d’éclairage l’on fait souvent quelques erreurs, le problème c’est que les erreurs de casting en terme de matériel ça coûte cher…

Voici les grandes catégories de produits que l’on trouve sur le marché et comment choisir ses jeux de lumière :

1. Les produits grand public, c’est à dire les projecteurs type disco qui fonctionnent en mode automatique. Certains sont de très bonne qualité , suffisamment puissants et offrent de superbes effets. Par exemple les Révo de chez Américan DJ en sont un parfait exemple (révo 3 et 4), même Martin en a fait à une époque également avec sa série Ego et Wizard. Ceux-ci sont robuste et fonctionnels et sont à conseiller si vous démarrez une activité avec peu de moyens mais que vous désirez des produits de qualité. L’inconvénient est que les effets sont toujours plus ou moins les même, et la puissance devient vite insuffisante dans des salles plus grandes.

2. Les produits de la même catégorie mais vraiment bas de gamme, ceux là sont bons pour faire la fête à la maison ou vraiment pour de petites soirée de 30 à 40 personnes maxi, bien entendu quand on n’a pas le choix on s’en accommode forcément, et puis l’on est forcément tous passé par là, ou pas très loin… En terme de produits Chinois bas de gamme type projecteur disco, à oublier… j’en ai vu deux prendre feux quand même… je ne dis pas que tous les produits Chinois sont dangereux mais simplement qu’il y a beaucoup plus de risque et qu’il faut être très vigilant ! Souvent des câbles d’alimentation de section trop petits, des soudures bâclés avec un mélange d’étain un peu douteux, vive la norme ROHS.  Sans compter les condensateurs de mauvaise qualité qui ont tendance à chauffer et qui peuvent prendre feux !!! Vous n’avez jamais senti une odeur de plastique brûlé sortant de certains de ces projecteurs ?

3. Les Projecteurs asservis Chinois que l’on peut commander soit même en Chine. J’y consacrerais un article entier car sinon vous allez vous battre dans les commentaires… J’en utilise depuis quelques années, ils font parfaitement leur job à condition de vérifier les soudures, de changer les câbles d’alimentations, et de repérer tout de suite les parties les plus fragiles , de resserrer toutes les vis et d’y mettre du frein fillet… d’être un peu calé en électronique ou très bricoleur, ou d’avoir un bon réparateur à coté de chez vous… car des problèmes vous en aurez toujours, mais ils ne sont pas insurmontable et valent quand même la différence de prix.

4. Les produits Chinois améliorés, Américan DJ, Contest, Starway, et toutes les marques de distributeurs comme Stairville pour Thomann. Vous profitez d’un SAV en France, à priori, d’interlocuteur Français, de test, de vidéos de démos, etc… La qualité est meilleure que les produits Chinois que vous commandez vous même mais les fonctions, les puissances sont équivalente. Beaucoup crachent sur ce genre de produits en disant que pour de la disco-mobile c’est suffisant à condition de ne pas les sortir tous les week-end…. ah bon ???? Je suis content de le savoir !!! J’utilise des PAR 64 en 36 fois 3 watts depuis 3 ans, vous savez les par 64 bas de gamme que l’on trouve à 50 € sur tous les bons sites de Chinoiseries. Vous savez combien de presta ils ont fait ? Vous les avez comparé avec du Chauvet ou du OXO ???? Moi oui, je compare régulièrement… Ah oui mais les led sont de moins bonne qualité ???? ah bon ? à moins de les porter en collier autour du coup je doute que vous puissiez y déceler une différence. Encore une fois faites vous même les comparaisons, je me souviens d’une comparaison de PAR à LED entre 3 produits identiques OXO, Chauvet et Ibiza, j’était avec mon amis Jacques boucher de JB COM, nous somme resté scotchés par ce que nous avons constaté de nos yeux… Je ne vous donne pas le résultat vous me prendriez pour un fou ! Bref dans cette catégorie il y a du bon, du moins bon et du mauvais mais il y a aussi du très bon en terme de rendement. Il est clair qu’en qualité de fabrication y’a quelques wagons de retard…. quand même ! Il faut bien faire des économies quelques part.

5. Les produits haut de gamme et très haut de gamme. Personnellement je ne peux pas me permettre de mettre  5000 € dans une lyre…. On trouve de très bonnes affaires en produits haut de gamme sur le marché de l’occasion, c’est encore une fois un choix stratégique.

Ensuite il y a le choix de la complémentarité des produits, un DJ animateur de disco-mobile, par exemple, est souvent tenté d’acheter ses produits par paire. Je me trompe ? Donc il achète tout en paire, deux scanners, deux lyres, 4 PAR à LED puis 2 autres Lyres mais d’une autre marque et je revend mes scan plus suffisament puissant pour racheter 2 PAR à LED de marque différente et encore deux lyres moins puissante que les autre mais ce n’est pas grave, je suis content car j’en ai six, wahou c’est génial…. pour faire marcher tout ca ensemble et créer des scènes DMX cohérentes c’est nettement moins sympas….

Mon conseil pour ceux qui veulent investir est le suivant, si votre budget n’est pas suffisant attendez !!! où alors pour gagner du temps jeter vos économies par la fenêtre ça ira plus vite… vous risquez d’acheter des produits qui n’ont pas suffisamment de puissance et vous essaierez de les revendre sur le bon coin dans 6 mois ou 1 an avec l’étrange sensation d’avoir franchement…. merdé.

Une configuration lumière de base pour une petite disco-mobile ou un artiste qui se produit en spectacle dans des petites salles : 4 lyres LED Chinoise de 25 à 50 watts et 4 PAR à LED en 36 fois 3 watts, 1 Laser 500 mw RGB. Le tout contrôlé avec Sunlite Suite 2 (par exemple) vous permet d’avoir un ensemble cohérent et polyvalent à moindre frais, mais surtout énormément de possibilité en terme de programmation. Cela vaut mieux qu’une dizaine de projecteurs type disco ou une dizaine de mini lyres pas suffisamment puissantes et qui vous restent sur les bras… levez la mains ceux qui ont déjà fait cette erreur ?

Il s’agit de mon avis personnel, je vous propose de nous faire partager votre propre expérience en postant vos commentaires sur votre expérience personnelle, nous arriverons probablement à une synthèse intéressante.

Ma question est la suivante : à votre avis que doit contenir une configuration lumière de base ?

Raphaël Reale


4 Commentaires

  1. Merci de tes précisons !

    Autre question, je cherche a diversifier ma décoration lumineuse de salle.
    J’utilise actuellement des par led + lounge laser.
    J’ai vu l’effet H2O qui pourrait être sympa aussi.

    Tu as d’autres idées ou conseils a le donner ?

    Merci

    Sébastien

    1. Salut Seb,

      Il y a tellement de machines et d’effets, voici quelques idées que j’utilise.

      Eclairage indirect de la salle : avec des Par 64 LED 36*3 watts rgb. Avec des réflecteurs à 25° (les pastilles en verre qui couvrent les LED). Quand on commande directement en Chine on peut choisir ! Pour que les faisceaux des PAR puissent éclairer sans peine le plafond de la salle. Une dizaine de PAR de cette puissance suffisent dans bien des salles. En dessous de cette puissance il faudra en mettre beaucoup, beaucoup, plus ! Les possibilités sont énormes et permettent des résultats magnifiques lorsqu’ils sont contrôlés avec Sunlite Suite 2 par exemple. C’est très long et fastidieux à câbler mais je jeux en vaut la chandelle, si vous pouvez vous offrir un système dmx sans fils n’hésitez pas !

      Ensuite il y a les projecteurs de gobos animés ou de gobo en verre, voir à huile, avec par exemple les effets H2O, des projecteurs de très bon rendu, pas très cher mais pas motorisés. Généralement ils sont équipés de lampes assez faible en puissance, 150 à 250 Watts, souvent les vieilles lampes ELC 250 watts. Une fois en place pas question de prendre une échelle si l’un des convives se plaint d’être éblouis par l’une de ces machines.

      L’idéal se sont des lyres de puissance suffisante suivant les jauges des salles dans lesquelles vous vous déplacez. Les fameuses petites Stairville MH X50 possèdent des gobos interchangeables dont l’un d’entre eux est un gobo verre qui donne l’impression d’une surface liquide. J’en ai six de ces lyres, elle me servent énormément pour la déco.

      Les lasers de déco type multipoint, des incontournables de ces dernières années. Attention au modèle de très faible puissance super effet dans le magasin ou en vidéo mais dans une grande salle il paraîtra inaperçu . En fonction de votre budget. Personnellement j’en possède deux de 250 mw c’est parfait.

      Les lasers contrôlables en ILDA, de préférence 500 mw grand minimum, ils vous permettront de projeter les prénoms des mariés mais aussi des dessiner tout ou partie des contours de la façade d’un manoir, château ou autre… à méditer !
      Je vous conseil comme contrôleur ILDA Phoenix 4Live.

      L’avenir de la mise en lumière de salle dans un article que j’y consacrerais bientôt, car je vais m’y pencher sérieusement. L’idée est d’utiliser des vidéoprojecteurs. De créer une sorte de « master vidéo » et de le projeter en plusieurs parties sur un pan de murs assez grand. La difficulté est de positionner les vidéos projecteurs et d’avoir le recul nécessaire. J’ai trouvé une solution mais il va falloir tester et re-tester…

      Il y a aussi la déco type volumétrique, utiliser des Beam car il ne suffit que d’un léger brouillard dans la salle pour voir les faisceaux. C’est très sympas de faire évoluer au dessus des invités des faisceaux de ce type. On ne recherche pas l’effet projection de gobos des lyres mais l’effet volumétrique, très sympa dans les salles qui ont un plafond très haut. Le problème de faire du volumétrique avec des lyres traditionnelle type spot c’est qu’il faut mini des lampes hmi 575 pour que l’effet soir efficace.

      Voilà j’espère que cela pourra t’aider.
      on en reviens toujours à une base de changeurs de couleurs suffisamment puissants pour être polyvalents et à des lyres de puissance minimum LED 50 watts. Et minimum un laser de forte puissance.

      A bientôt,
      Raphaël

  2. L’emploi d’un pont n’est pas toujours justifié en effet, et puis ça prend de la place. Par contre des lyres sur pied et barre en T faut faire attention car arrivée en haut les lyres font pas mal bouger l’ensemble si le pied est trop léger et n’est pas suffisamment rigide. Avec les scanners on a pas ce genre de soucis. T’as une bonne config de base que tu peux faire évoluer sans avoir besoin de revendre quoi que ce soit et avec ton laser 1.5 w tu es tranquille !!

  3. Salut Raphaël,

    Je suis entièrement d’accord avec ton analyse.
    J’ai revendu toutes mes « broques » et en attendant de pouvoir acheter 4 lyres a leds genre MH60 d’Invo ou la Stairville je tourne avec 4 scans + 4 par leds + laser Rgb 1,5w sur le pont.

    Je pense avant tout qu’il faut que l’ensemble soit cohérent et symétrique. Que ce soit sur un pont ou sur des pieds en T.

    Seb

Laisser une réponse